Le blues d'une quarantenaire enveloppée - Acte II

Publié le 13 Mars 2008

Après le traumatisme d'une journée d'information de la Médecine Préventive qui m'avait déclarée à la limitie de l'obésité, j'avais décidé, après avoir tenté en vain de m'épuiser sur vélo à la maison, de m'inscrire à une salle de  sport pour en découdre avec les capitons et autres bourrelets.
On allait voir, ce qu'on allait voir. Il y a presque un an de cela, j'étais encore pleine d'espoirs. Je ne doutais pas que mes bonnes résolutions allaient payer un jour, malgré ce que j'écrivais alors.
Aujourd'hui, c'est un peu la grande désillusion. Mon médecin m'avait dit "Mademoiselle" (il m'appelle "mademoiselle" !), "avec cinq kilos de moins, vos problèmes de tension sont terminés". Pour enfoncer le clou, il m'avait offert - juste avant le fêtes de fin d'année - la courbe de mon poids depuis qu'il était mon médecin, c'est à dire depuis mon arrivée à la Réunion, il y a plus de 7 ans maintenant.
Une horreur cette courbe. A un moment il y a eu un de ces décrochages, et ça s'est mis à monter, monter, monter !
Bref, je m'étais dit que 5 kilos c'était un objectif atteignable et je m'étais donné un an pour y parvenir.
Résultat : au mieux, j'ai eu -2,5 Kg, et j'ai repris un peu - toujours à cause des fêtes de fin d'année.
Tes efforts d'une année, ruinés sur une période fatidique de 15 jours. C'est pas bon pour le moral.
Alors tu t'y remets, de plus belle. Mais la balance - électronique, l'autre a préféré rendre l'âme, tant elle me sentait hostile - s'obstine à ne pas bouger. Mon poids est désespérément, indécrotablement, irrémédiablement stable. Voyons les choses du bon coté, j'ai arrêté l'escalade je ne suis pas passé du coté de l'obésité. Mais quelle déception, quand je vois les efforts que je fais pour me bouger et pour manger plus équilibré qu'avant.
Aujourd'hui, je fais ce constat amer : je ne sais absolument pas ce qu'il faut faire pour maigrir sans me lancer dans  un de ces régimes contraignants dont je n'ai absolument aucune envie.
Alors pour le moral maintenant j'ai trouvé un autre truc :les centimètres. Car si mon poids bouge peu, ma silhouhette par contre change de manière visible. Alors tour de potrine, taille et bassin, me permettent de voir les centimètres s'envoler un à un depuis janvier, régulièrement,  tout doucement, mais sûrement l M'en fout du poids, si ça bouge de ce coté-là !
Autre point positif, et dont j'ai toutes les raisons d'être satisfaite, c'est qu'indéniablement, je me suis musclée. Quand je randonne, je le sens très bien : plus de souffle dans les montées, plus de jambes dans les descentes, une plus grande solidité physique sur la longueur ... que du bonheur !
Il y a aussi les progrès que j'ai pu faire à la gym dans les cours collectifs. C'est pas demain la veille que j'en remontre aux petites jeunettes, mais je suis partie de loin, et j'avance, j'avance, j'avance ! Au moins, là-bas, j'ai une réelle sensation de progrès que ma balance est infichue de me procurer !
Et en plus ça me plait ! Dire que je suis si proche du 44. J''aimerai y être vraiment. C'est long ! Mais je ne désespère pas. Pas encore ...
Suite au prochain épisode ... ;-)

Rédigé par Annie

Publié dans #Tranche de vie

Repost 0
Commenter cet article

Marie 23/03/2008 22:33

Pas besoin d'atteindre la quarantaine pour te comprendre! Jusqu'à 30ans dès que je prennais du poids, je le reperdais aisement en faisant attention. Mais passer la trentaine, c'est l'horreur, même la privation ne fais pas perdre 1 gramme! Et pourtant j'ai changer ma façon de manger, moins gras, limiter le sucre, manger plus de légumes...mais bon, la seule chose qui me console c'est que j'ai découvert de nouveaux goûts.

Annie 24/03/2008 08:57


:-) Bonjour Marie.
A moi également, le changement de régime alimentaire m'a permis de découvrir de nouveaux goûts, mais j'avoue que cette inefficacité à faire perdre du poids me désespère un peu quand même !
D'un autre coté, j'ai redécouvert le plaisir du sport et de pouvoir s'y donner à fond. Tant pis si ça joue pas sur mon poids. Je me fais plaisir et ça c'est tout bonus ;-)


Annick 14/03/2008 18:52

APRES REFLEXION !!! Je sais pourquoi ta balance ne "baisse" pas: Tes cellules adipeuses ont bien fondues, mais comme tu fais du sport...plus de la marche etc...etc...suivez mon regard ! -;) ton corps se muscle en contrepartie...donc ta courbe de poids bouge peu, et comme tu l'as constaté tu mincis !!! A l"arvoîyure ! Annick

Annie 16/03/2008 21:26

Oh ma cher Annick, je peux t'assurer que question cellules adipeuses, je dispose d'un crédit encore très  confortable.Mais c'est clair, je me muscle - heureusement que faire du sport produit un effet minimum !C'est juste le rythme du progrès qui me fait trépigner. J'aurais aimé que ça aille plus vite. C'est pas comme ça dque ça se passe. A moi d'être patiente ! A l"arvoîyure ! ;-)

colette 13/03/2008 19:41

Coucou AnnieAh  ! je souris, les 44 ....... tu les auras plus rapidement que le 44.........En fait tu utilises la bonne méthode, le reste viendra après, bon d'accord la balance a rendu l'âme, mais une électronique que veux-tu, il faut la dompter.Bon, en + si tu ne  faisais pas tout cela, le poids c'était ++++++++++++++++++++ donc, grosse satisfaction pour ta tension, le coeur etc...Bon voilà, ton moral remonte en flèche et la balance va se domestiquer et hop..... gagné.Gros bisousCoco

Annie 14/03/2008 04:05

Hello Colette,    Arf, je m'étais même pas rendue compte pour le 44. Eh oui, ça ne va pas tarder. Mais avant, je fêterai les 3 ans de mon blog et ça c'est très bientôt :-)Pour le moral, bah, c'es pas extraordinaire qu'il oscille un peu en fonction des satisfactions et des déceptions.Mais je ne laisserai pas filer comme ça ! Moi je suis de la génération Carrefour : je positive, lol.Bisous.

Annick 13/03/2008 17:45

Ah ma ch'tite nénette, cham fait ben plaisir, d' te retrouver avec ch'ette balance...HIhihi...Bon passons aux choses sérieuses, avec mes 3 portions (une portion=3 cuillères à soupe)  de féculents(aux repas du midi et du soir), mes légumes à volonté et viande "raisonablement". je suis passée du presque 60 au 50...pour le 44 j'ai encore du chemin à faire, mais c'est déjà satisfaisant, surtout pour une femme ménauposée! j'ai 51 ans!Garde confiance en Toi Annie...Tu vas la vaincre cette foutue balance ! Annick du...59 vous l'avez deviné! non!!!

Annie 13/03/2008 19:10

Mais Annick, j'ai déjà vaincu une blance ;-) Par KO : l'aiguille a sauté un beau matin. Faut dire que se faire regarder de travers tous les jours ça doit pas être facile. Mais le coup de l'aiguille, j'ai pas trop compris. Ca devait être son heure. Je vois que toi aussii tu fais la chasse aux kilos superflus. On na les ratatiner l'Annick, tu vas voir ! A l'arvoïure !