Bras de La Plaine : massacre à la pelleteuse

Publié le 20 Novembre 2006

C'était il y a peu encore, une des plus belles randonnées de l'île. Un ami me l'avait raconté. J'en avais rêvé et le jour venu, je ne fus pas déçue. C'est une balade en deux temps ! Le premier jour nous descendons de La Plaine des Cafres pour nous rendre jusqu'à Grand-Bassin. Là, nous faisons une pause et dormons sur place.
Je me souviens de la première fois, de ce mal aux pattes indescriptible à cause de la longue descente. Mais avec un peu de pommade et la promesse des merveilles du lendemain, qu'est-ce que ça pouvait bien faire, hein ?
Et le lendemain justement : l'aventure : cette rivière, maintes fois traversée, avec les hommes qui font la chaine humaine dans le courant et aident les filles à passer. L'eau en furie, même à l'assaut des mollets seulement vous bouscule sans ménagement. La première traversée ainsi est impressionnante. On a vraiment la sensation qu'elle va nous fiche par terre, la rivière. Et puis non, tout le monde arrive sans encombre de l'autre coté. Et toute la matinée c'est comme ça : on traverse, traverse encore, avec parfois de l'eau bien au dessus du genou. Mais cette folle escapade a sa récompense : après le repas, il y a le canyon. Une merveille et c'est peu de le dire. Quand on entre dedans - on marche dans l'eau, il n'y a plus de chemin - c'est un véritable enchantement. C'est un de ces lieux dans lequel on se sent heureux, heureux d'être là, et de voir ce paysage minéral unique.
Imaginez de chaque coté, les parois rocheuses ornées de primes de basaltes qui pointent sur vous. Comme on se sent petit. Il y a juste le chuchotis de la rivière maintenant, le reflet des falaises dans l'eau. On marche dans un mirroir. Les yeux grands ouverts, on n'en loupe pas une miette. La chose que vous  vous dites à ce moment-là : j'y reviendrai. Juste pour retrouver cette sensation, cette joie de revoir ce lieux qui vous a donné tant de frissons par sa seule beauté.
Cette joie-là : jamais je ne l'aurais. Ils ont tout massacré. A la pelleteuse, pour faire un chemin carrossable. Dans le groupe, c'était la consternation. C'est comme si nous avions reçu un énorme coup de massue : on ne reconnaissait plus rien. Ici et là encore quelques vestiges de ce que ça avait été demeurent, mais ils sont si peu nombreux. Même l'arche naturelle a disparue !.
Quel gâchi ! Ce site était unique à La Réunion. Aucun respect ne lui a été accordé. Il a été massacré au nom de l'économie des hommes.
Je suis écoeurée.
Je n'ai plus les fichiers sur mon ordinateur, il faut que je retrouve les bandes : j'avais filmé les lieux lors de ma premère visite. J'espère pouvoir vous les montrer comme ils étaient avant.
Pour leur état actuel, il y aura le récit de la randonnée, qui va venir dans la semaine. En attendant, je suis colère qu'on ait laissé faire une telle monstruosité. Encore un paradis de perdu !

Addendum du 22 novembre 2006
Comme promis, voici les images de la vallée telle qu'elle était avant.
Soyez indulgent : j'étais crevée, les clips sautillaient tellement que j'ai figé certaines images. La bande son n'est pas travaillée. Mais c'est juste pour montrer.
Voir la vidéo : format quicktime 7,6 M
A la regarder, maintenant j'en suis certaine : ils ont fraisé la falaise !
Voir aussi cet article

Rédigé par Annie

Publié dans #La Réunion

Repost 0
Commenter cet article

Audrey :0008: 23/11/2006 12:41

Hello Annie, je comprend que ça puisse t'énerver... de voir des sites si beaux se faire abimer...bientot que restera t-il??? Bravo pour cette rando que tu as faite qui je pense ne doit pas etre facile..sur la vidéo en tout cas l'endroit  meme si on ne voit pas tout,avait l'air vachement bien, on a du mal a croire qu'ils aient osé...bises

Annie 24/11/2006 04:50

Oh la vidéo est bien courte par rapport à ce que nous avions vu à l'époque (fin 2002). Faut dire qu'à marcher dans l'eau, je préférais ranger la caméra, des fois que je me serais vautrée ;-)Et oui Audrey, c'était vachment bien.J'ai pas encore préparé les photos de la rando du week-end dernier, mais je les ai déjà choisies. Ya plus qu'à, mais à mon avis pas avant samedi.Tu verras par toi même la différence, entre ce petit paradis et leur grand boulevard.Bises.

Guillaume 22/11/2006 19:38

Ah ! Que de sacrifices fait-on au nom du dieu pognon... La nature n'a qu'a bien se tenir : rien ne lui sera epargne...

Annie 23/11/2006 06:36

Ouaip ! Mais c'est dur d'en voir le résultat !

colette 20/11/2006 18:45

Bonjour Annie
Encore des merveillesde la nature de foutues en l'air pour le plaisir de certains, c'est honteux, et je comprends ta colère qui est légitime, en plus je présume qu'ils en ont pas parlé dans le journal de l'île.
J'espère que tu retrouvera ton film.
Gros bisous
Colette

Annie 21/11/2006 05:01

Bonjour Coco,"Mise en conformité de la prise d'eau du périmètre irrigué du Bras de La Plaine". Voilà la raison du massacre. Ils n'ont vu en ce site qu'une "prise d'eau" à "dompter". Paf, on casse tout, c'est pour la bonne cause, spas !Je n'en reviens toujours pas.Moi aussi, j'espère retrouver mon film.Bisous.Annie