Grand-Bassin - Pente d'Assy par le Bras de La Plaine

Publié le 25 Novembre 2006

La journée commence très fort : par  une douche froide, suivi d'un petit déjeuner relativement copieux : la journée va être longue, alors je charge :-)
A 7h15, c'est le départ.
Cette journée, je l'ai déjà vécue une fois, et dans ma tête les souvenirs se bousculent.
Au départ, tout va bien : tout est conforme. La première traversée, avec de l'eau assez profonde et d'énormes galets. Puis, la cascade se dévoile sur la gauche. A cette heure-ci de la journée le soleil innonde la vallée.
     
 
     
Nous continuons à descendre, jusqu'à rejoindre le lit de la rivière. Inutile de chercher à sauter de pierre en pierre. Nous allons devoir traverser plusieurs fois. Floc, floc, je me lance.
Plus loin, il y a pas mal de courant. Comme la dernière fois, les hommes font la chaîne pour faire passer les filles. C'est dingue la force que peut avoir ce courant. Heureusement qu'ils sont là ! Mais il y a une chose qu'on ne voit pas sur cette photo : elle est rudement froide !

     
 
     
Il y a toujours quelqu'un qui trouve un endroit facile à traverser. Et au moment où justement, nous sommes en peine pour trouver un passage, qu'aperçoit-on un peu plus loin : ce pont de bambou. Faut quand même vous dire : ça bouge, surtout le bambou extérieur. J'étais hyper-contente d'arriver de l'autre coté sans avoir fait "plouf".
De l'autre coté, nous tombons sur une sorte de barrage. Soit on descent dans la vallée, soit on grimpe sur le coté. Nous choisissons l'option haute, à flanc de montagne par la gauche.
     
 
     
 

Nous avons en pointe de mire un grand pont qui se révélera être un passage de débardage. Ci-contre, voici la vallée vue de ce pont.

Le pont que nous passerons un peu plus loin est quant à lui du style "branlant", avec des planches pour boucher des trous ici ou là. Tout pour plaire :-)

Nous marchons également un moment sur un mur, jusqu'à ce que ça ne soit plus possible. Quelle chance à ce moment-là; le chemin de terre battue reprend. C'est bien fait non ?
     

 
     
Et c'est là que les ennuis commencent : "tu te souviens d'un grand chemin comme ça toi", je demande à une randonneuse qui avait fait la sortie lors de sa dernière programmation. "Ben non".
Ce chemin de terre, large n'est qu'un début, le canyon, les pieds dans l'eau, tout ça c'est fini.
Ce petit coin de paradis, cet endroit magique dont j'avais gardé un souvenir enchanté avait disparu. A la place, de la falaise explosée, fraisée. Quand les "murs" étaient trop étroits on les a repoussé. La rivière a été "domptée" : on la traverse désormais sans quitter le chemin et elle passe dans des tuyaux. Maintenant c'est elle qui change de coté. C'était le contraire ce matin. Ca m'a semblé un peu plus normal.
     
 
   
Il y a quand même par-ci, par là quelques vestiges du passé. Et accessoirement une pelleteuse et des 15 tonnes qui circulent - un dimanche - sans doute pas de temps à perdre pour continuer le massacre. Au passage, on se fait enfumer par quelques motos et un quad.
Moi, je suis outrée de voir ce qui a été fait de ce lieu magnifique : une piste pour camions.
Et je ne suis pas la seule. De l'avis général, ça ne vaut plus la peine de venir jusqu'ici pour voir ça. Il n'y a plus de magie, plus rien de ce qui nous poussait jusque-là. C'est bien au contraire le coup de massue, la déception profonde, et pour certains une colère incrédule : "mais comment a-t-on pu laisser fair ça ?".

     
 
     
Ci-dessous, des photos des quelques restes de comme c'était avant. Il y en a si peu d'encore intactes !
     
     
 
     
A midi pile, nous faisons notre pause - au bord de l'eau (ci-dessus à droite). Nous repartons à 13h45.
     
     
 


Le pourquoi de ce grand jeu de massacre nous apparait juste avant d'entammer la toute dernière montée. Il est 14h30.

Au bout du chemin : le bus.
C'est à 15h15 que j'arrive au sommet, avec plein d'amertume mais quand même contente d'être enfin arrivée.


Addendum du 26/11/2006
Le Bras de La Plaine, c'était mieux avant :
 

Rédigé par Annie

Publié dans #La Réunion

Repost 0
Commenter cet article

jeanicot 26/11/2007 03:45

Le cyclone Gamede a nettoyé la piste, rendant ainsi les dechets inaccessibles pour des années voire des decennies.


[URL=http://img49.imageshack.us/my.php?image=42023417vx5.jpg][IMG]http://img49.imageshack.us/img49/2751/42023417vx5.th.jpg[/IMG][/URL]

Annie 29/11/2007 18:05

Ah lala, Gamède a viré leur chemin hideux, mais effectivement, les tuyaux ne vont pas disparaitre comme ça ! Quel gachis !!

Audrey :0008: 28/12/2006 11:21

Bonjour Annie, me revoila hihi, je te remercie de ta visite en mon absence, j'espère que tu as passé un joyeux noel ! Je viens te souhaiter un bon réveillon de la st sylvestre; gros bisous

Annie 02/01/2007 16:50

Coucou Audrey,Comme cadeau de nouvel année j'ai eu le droit à un rhume ;-)Mais bon pas trop méchant. Et pis ça va pas durer toute l'année ;-)Bonne et heureuse à année à toi également et à tous les visiteurs

@lain 27/12/2006 19:45

Le Petit Randonneur vous souhaite une



Pour vous et toute votre famille

Annie 28/12/2006 11:18

Salut @lain ! Et alors cette randonnée en Seine et Marne ? Je pars le le janvier moi ;-)Bonne fêtes de fin d'année également :-)Bises. annie

François 25/12/2006 20:42

Je suis un peu tard pour Noël ... mais en avance pour ...Complètement décalé, je suis ;-)Meilleurs voeux pour l'année 2007Qu'elle soit riche de belle randonnées et de plein d'événements heureux.

Audrey :0008: 20/12/2006 11:10

Un petit bonjour à toi Annie, je vais délaisser mon blog quelques jours alors je viens te souhaiter un A très bientôt !!

Annie 20/12/2006 20:18

Ouh que c'est mignon tout plein ! Merci Audrey :-)Et bonnes fêtes de fin d'année à toi.Bises.