P... de régime Episode IV

Publié le 21 Février 2010

Eh bien je peux dire qu'en quatrième semaine, je suis déjà en pleine phase de routine.
Ça ne prend plus vraiment la tête, ça fait partie du quotidien et ça prend de moins en moins de temps. Je laisse de la place à l'improvisation, du coup beaucoup moins de stress.
Bon la semaine dernière, il y avait a Saint-Valentin et le nouvel an Chinois. Pas les meilleures conditions pour respecter un régime et surtout, pas l'envie de s'embarrasser avec ça dans ces moments là. J'ai voulu en profiter comme si de rien n'était ;)
Du coup j'ai commencé la semaine avec un poids supérieur que celui constaté lors que mon dernier point. N'empêche, hier, j'étais à 71,5kg donc 300g en moins que la semaine passée, et toc !
Evidemment la progression est moins importante, mais j'avais un handicap à remonter !
Au risque de me répéter, la grande découverte pour moi en faisant ce régime, c'est le yaourt. Franchement, quand j'en mange un, je savoure à fond. Je le mange le plus lentement possible pour que le plaisir, dure, dure ...
Et le petit suisse. Trop bien le petit suisse. Une autre consistance, et tout aussi lait. J'a-dore.
Ah il y a aussi la pomme au four. Je ne comprenais pas ce que ma mère y trouvait. Faut dire qu'elle les prépare à l'avance et les mange froides. Alors que la pomme au four, ça n'est jamais aussi bon que sorti du four. Miam.

Complètement obsédée par la bouffe l'Annie quand même! C'est que dans un régime, il faut se trouver des petits ou des grands plaisirs, sinon t'es cuit. Parce qu'il faut tout de même compenser les exploits - style ne pas regarder de travers une assiette de 100g de choux rapés (je ne vous raconte pas le volume que ça fait !), ne pas fuir devant l'envahissante portion de 200g de légumes cuits autour de votre malheureuse portion de protéine (viande, poisson), essayer des recettes bizarres minceurs et se mettre au régime sec, qui consiste à préférer l'eau au vin blanc sec, allez comprendre. Ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas boire du vin. Dans mon régime, tous les coups sont permis, à condition que ce ne soit pas du systématique et qu'on garde à l'esprit les grandes règles qui permettent aux kilos de s'évaporer, on ne sait où d'ailleurs.
J'ai même le droit de manger du chocolat, rendez-vous compte. Ils sont trop bons, vraiment. Mais ils n'ont pas tord lorsqu'ils disent que la frustration est l'ennemi du régime. Enfin de sa réussite. Et question frustration quand t'es gavé, comme ils te gavent en suivant leurs conseils, t'as pas trop le temps. Tu voudrais t'empiffrer de trucs supplémentaires que tu ne pourrais pas.
C'est ça, d'ailleurs, leur méthode : te saturer l'estomac pour que tu n'aies plus envie de rien d'autre que de digérer. Ouah, c'est trop poétique !
Bon ben voilà, j'ai tenu jusqu'à l'épisode IV. Pas sûre qu'il y en ait d'autres.
On verra bien.
A une prochaine.
 
Le compagnon du régime

Le compagnon du régime

Rédigé par Annie

Publié dans #Tranche de vie

Repost 0
Commenter cet article

François 31/03/2010 23:43



Ben les filles, vous n'êtes pas seules, moi aussi j'ai quelques kilos en trop ; oh, ce n'est pas critique mais c'est ça en plus à traîner en montagne ; ça veut dire deux jours d'autonomie en
moins en rando itinérante et des sacrifices à faire sur le matériel photo ...


Le problème, c'est que pour l'instant, avec le boulot, je n'ai pas le temps de me faire à manger correctement alors je bouffe n'importe quoi et toute la journée ...Tout vient de là, la malbouffe,
première cause de l'obésité (je n'en suis pas là, je commence juste à sortir de la fourchette du normal).


Dans quatre mois je serai à la retraite, j'aurai le temps de soigner mon alimentation  et je comme compte aussi aligner les kilomètres à pieds, je crois qu'alors ça s'arrangera tout seul.


Bon courage à vous !


 



Annie 04/04/2010 09:00



Ben ça alors, François ! Notre François qui fait des photos maginifiques en visite sur ce pauvre blog moribond ;-)


Je le garde en me disant, un jour le virus va me reprendre.


Pour ce qui est de la bouffe, au début du régime, je cuisinais la veille pour le lendemain, ce qui me faisait me coucher très tard. Maintenant, j'arrive à organiser
mes repas, faire du sport, lire, causer sur internet, et bien sûr aller au boulot. C'est assez fastoche quand on n'a pas d'enfant, somme toutes.


Tu nous raconteras les débuts de la retraite ;-) Fais gaffe, si tu te mitonnes trop de bons petits plats tu vas obrtenir l'effet inverse :-)


A une prochaine !



Hélène 22/02/2010 10:25


Alors ton objectif est presque atteint ! Enore quelques petites semaines d'efforts et tu passes sous les 70 !
Attention à pas déraper, ça remonte plus vite que ça descend. Maintient le cap. Alors moi aussi il faut que je poursuive mes efforts. Pas question que tu me doubles par le bas. Mon objestif est 63,
mais j'en ai 4 de trop pour l'instant, des résidus des fêtes qui tardent à s'échapper ....
Bises et à Paques pour le bilan !
Hélène


Annie 22/02/2010 16:17


Roh, un défi comme ça ? T'inquiète pas, je ne serai pas à 65kg en avril :-)
Mais j'espère en être de plus en plus prêt !
Bises et à Pâques pour le bilan, gnarf, gnarf !
Annie


Colette 21/02/2010 22:28


Bonjour ma chère Annie
Fière de toi. maintenant, que tu as parcouru se chemin, cela va devenir un train train, bon, perso, je maigris  un peu  (oh la copieuse) 3 kg seulement woui pas aussi vite que toi, bon on
verra cela au mois d'avril, mon objectif à long terme  :  2 chiffres seulement  (euh, oui) voilà, voilà.
Gros bisous
Colette


Annie 22/02/2010 16:14


Bon courage ma Coco :-)
Bises. annie


ororea 21/02/2010 20:41


Moi je prends des neuroleptiques, j'ai doublé de volume... Déjà que j'étais pas une sylphide...
Courage quand même
ororea


Annie 22/02/2010 16:15


Ben Ororea, vous pensez tenter quelque chose quand même ?
Courage à vous.
annie